Organisme garant de location : lequel choisir ?

Mis à jour le 01/09/2021

Tous les locataires ne possèdent pas de garant physique. Si les bailleurs exigent cette protection, il est parfois complexe de pouvoir trouver un proche prêt à s’engager ou qui possède une situation stable. Dans ce cas, vous pouvez faire appel à un organisme garant de location. Voici les principaux prestataires qui vous aident à accéder à la location.

organisme garant location

Le recours à un organisme garant de location dans 40 % des cas


Dans le cadre d’un contrat de bail, le garant se porte caution simple ou solidaire. Son rôle consiste donc à sécuriser la location puisqu’il prend le relais en cas de défaut de paiement du loyer et des charges de la part du locataire. En 2018, l’Observatoire du logement étudiant indique que 93 % des locataires avaient trouvé un garant auprès de leur famille ou de leurs amis. Toutefois, 7 % d’entre eux n’ont pu choisir cette solution. Dans ce cas, l’organisme garant de location constitue une alternative intéressante.


Des dispositifs ont en effet été mis en place car les chiffres relevés par Locservice prennent en compte les étudiants. Si on écarte cette partie de la population, les résultats sont tout autres. Dans ce cas, ce sont 40 % des locataires qui ne peuvent pas s’appuyer sur leur famille ou leurs amis. Pour 23 % d’entre eux, ils ne possèdent aucune caution. Les organismes qui proposent de se constituer garant sont donc une bonne nouvelle pour pouvoir décrocher un bail de location.


Par contre, chaque organisme garant de location possède ses propres conditions. Pour pourvoir y prétendre, il faut donc se renseigner en amont. Si vous correspondez aux critères, vous devrez faire une demande de prise en charge avant de rechercher un logement. En général, le certificat ou visa délivré doit être transmis au bailleur pour qu’il puisse mettre en place un contrat de cautionnement en bonne et due forme.

À quel organisme garant de location faire appel ?

Étant donné que ce problème de garant physique se développe, chaque candidat locataire peut faire appel à un organisme garant de location. Selon votre situation, vous pouvez donc faire une demande avant de rechercher un logement. Vous devrez simplement vous adresser au bon prestataire

La garantie Visale

Cet organisme garant de location est le principal utilisé à l'heure actuelle. Proposé par Action Logement, ce dispositif s’adresse aux jeunes de 18 à 30 ans et aux salariés en mutation ou qui débutent un contrat de travail inférieur à 1 500 €. Cette caution gratuite est réservée aux logements dans le parc privé. Avant  de rechercher un logement, vous devez donc faire une demande de visa certifié. S’il est accepté par le bailleur, il vous couvre pour 36 impayés. Autant dire que vous avez de fortes chances de convaincre et de signer un contrat de location.

L’avantage de cet organisme garant de location réside dans sa réputation. Accompagnant les locataires depuis 65 ans, les bailleurs peuvent avoir entièrement confiance en ce dispositif. De plus, le plafond de prise en charge est assez élevé puisqu’il est de 1 500 € en Île-de-France et de 1 300 € dans les autres régions et dans les DOM. Ces avantages sont à mettre en avant puisque cette caution est solide. Pour que votre dossier de candidat à la location soit accepté, vous pouvez donc mettre en avant sa fiabilité.

Un organisme garant de location privé

Pour venir en aide aux publics qui ne sont pas éligibles à la garantie Visale ou au dispositif Clé, certains organismes proposent de se porter garant pour un logement. En tant que locataire, vous pouvez faire appel à Garantme, Youse ou Wemind. Chacun de ces organismes garant de location accepte de sécuriser les baux locatifs.

S’il s’agit d’une solution pour pouvoir convaincre les propriétaires, il faut garder en tête que ces prestations sont payantes. En général, le coût se situe entre 3 et 4 % du loyer. Les locataires qui souhaitent en bénéficier devront donc prévoir cette somme en échange d’un garant à présenter lors de la signature du bail.

Le recours à la caution bancaire ?

Si elle est peu répandue, la caution bancaire permet également de rassurer les propriétaires. La banque ne peut être considérée comme un organisme garant de location à part entière. Par contre, elle peut sécuriser la location et permettre d’obtenir la confiance du bailleur.

Le principe est simple puisqu’une somme d’argent correspond à un à deux ans de loyer est bloquée sur un compte en banque. En cas d’impayés de loyer, la somme correspondante est versée au bailleur dès la déclaration de sinistre. Bien entendu, un acte de cautionnement doit être mis en place afin de formaliser cet engagement.

Certains bailleurs préfèrent souscrire une assurance garantie des loyers impayés. S’ils doivent la payer mensuellement, ils se sentent bien souvent rassurés par ce mode de fonctionnement. Lorsqu’ils optent pour cette solution, ils ne peuvent exiger un garant, sauf pour les locataires. Par contre, attendez-vous à ce que la vérification de votre solvabilité soit réalisée avec soin avant de choisir le candidat idéal.


 

A lire aussi

Garantir les loyers

Articles

01/09/2021

Les bailleurs qui louent à un intérimaire certifié par le FASTT bénéficient gratuitement...
garantie locative

Articles

01/09/2021

Dans le cadre d’un bail de location, le propriétaire doit se prémunir contre un certain...
organisme loyer

Articles

01/09/2021

Vous avez trouvé une location mais le propriétaire exige un garant. Si vous ne connaissez...
Garantir sa location

Articles

01/09/2021

Dans une location, il est important de se prémunir des éventuels risques d’impayés...